CLICKING : ÉTÉ 2018

Le clicking est un zapping à cliquer où l’on vous sert les infos les plus importantes du mois. Ce mois-ci dans le clicking : un best-of des news de l’été !

 

JUILLET

 

Elles occupent le Sénat américain pour protester contre la politique anti-immigration
Près d’un milliers de femmes venues de tout le pays se sont rassemblées à Washington DC pour une manifestation contre ICE, la politique anti-immigration aux frontières américaines. Elles veulent faire cesser la séparation des familles migrantes et les centres de détention pour enfants, instaurés par le gouvernement de Trump. L’actrice Susan Sarandon était présente pour la marche et a mené le cortège. Les manifestantes ont ensuite occupé le Sénat en signe de protestation.
CLIQUE : https://www.france24.com/fr/20180629-etats-unis-centaines-femmes-occupent-senat-separation-migrants

 

Un groupe anti-trans se retrouve en tête de cortège à la Pride de Londres
Des milliers de personnes se sont rassemblées à Londres pour célébrer la Pride et marcher ensemble. Malheureusement, un groupe de femmes faisant partie de l’association lesbienne et anti-trans Get The L Out a réussi à se faire une place en tête de cortège, là où le maire Sadiq Khan aurait dû manifester. Elles tenaient des pancartes affirmant que les femmes trans n’étaient pas de vraies femmes et distribuaient des flyers où l’on pouvait lire que le trans-activisme efface les lesbiennes. On leur a demandé de retirer leurs pancartes et de quitter la Pride mais après avoir protesté elle furent autorisées à rester et donc à mener le cortège. Les organisateurs de la Pride de Londres se sont excusés après coup, rappelant que la haine n’avait pas sa place à la Pride.

CLIQUE : https://www.komitid.fr/2018/07/08/londres-des-activistes-lesbiennes-anti-trans-bloquent-la-pride/

 

L’actrice française Emmanuelle Seigner refuse de rejoindre l’Académie des Oscars
L’actrice a écrit une lettre ouverte publiée par Le Journal du Dimanche du 8 juillet. Elle y explique qu’elle a été invitée à rejoindre l’Académie des Oscars, mais qu’elle s’y oppose entièrement en soutien à son mari, le réalisateur Roman Polanski. Ce dernier avait été expulsé de ladite Académie en mai dernier, en même temps que Bill Cosby, tous deux condamnés pour agression sexuelle. Roman Polanski a plaidé coupable en 1977 de détournement de mineur, mais d’après Emmanuelle Seigner, « il regrette ce qui s’est passé il y a quarante ans » et ne mérite pas cette exclusion.

CLIQUE : https://www.lemonde.fr/cinema/article/2018/07/08/en-signe-de-protestation-emmanuelle-seigner-refuse-de-rejoindre-l-academie-des-oscars_5327905_3476.html?xtref=https%3A%2F%2Ft.co%2FhOw4ZqG5z0&utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Twitter

 

1200-750-imigrantes_gr__vidas_n__o_t__m_mais_prote____o.jpg
Carlos Barria / Reuters

 

Des soins refusés aux femmes enceintes dans les camps de détention d’immigrants aux USA
Buzzfeed news a collecté des témoignages effrayants de femmes enceintes enfermées dans des centres d’immigration à la frontière américaine. Elles sont mises dans des cellules, sont enchaînées autour du ventre pendant leur transfert d’un établissement à un autre, et on leur refuse des soins médicaux. ICE est sensé être responsable de ses femmes et s’assurer que les détenues enceintes reçoivent une attention médicale appropriée, mais apparemment ne le fait pas. Beaucoup de femmes ont fait des fausses-couches et on les a laissé saigner pendant des heures sans que personne ne s’occupe d’elles. On leur a dit que ce n’était pas un hôpital. Ces femmes ont quitté leur pays dans l’espoir d’un meilleur futur pour leur enfant, mais elles étaient loin de se douter de la vérité…

CLIQUE : https://twitter.com/i/moments/1016423246605029376

 

Survivant Tchétchéne des camps anti-gay kidnappé par son père
Zelimkhan Akhmadov, un jeune homme gay de 20 ans, a réussi à s’échapper de Tchétchénie où il a été détenu et torturé. Pourtant, ce n’est pas la fin de ses problèmes. Il marchait dans une rue de Saint-Petersbourg, en Russie, quand il a été kidnappé par son propre père accompagné de 5 autres personnes dont un officier de police. Sa famille l’accusait de lui faire honte, et était même prête à commettre un « meurtre d’honneur ». Heureusement, Zelimkhan a pu prévenir à temps une association de défense des droits LGBTQ+ avec un message de détresse. La police a finalement retrouvé le jeune homme et son père quelques heures plus tard.
CLIQUE : https://tetu.com/2018/07/17/un-survivant-de-la-purge-anti-gay-en-tchetchenie-kidnappe-par-son-propre-pere/

 

DSF-NiaWilson.jpg
Jim Wilson / The New York Times / Redux

 

Nia Wilson, jeune femme noire assassinée par jeune homme blanc
Elle avait 18 ans et rêvait de percer dans le rap grâce à ses sons postés sur sa chaîne Youtube. Elle attendait son train sur un quai de gare d’Oakland avec sa soeur quand un jeune homme arrive, et poignarde les deux femmes. Nia Wilson décède sur le coup. La police aurait interpellé le tueur présumé, John Lee Cowell, un homme blanc de 27 ans au long casier judiciaire, seulement 24h plus tard. Des témoins affirment que Nia Wilson n’aurait rien fait pour provoquer son meurtrier, et la communauté noire dénonce un crime raciste. Ce meurtre a ému nombreux et nombreuses, qui lui ont porté hommage sur les réseaux sociaux avec le hashtag #SayHerName.

CLIQUE : https://www.google.fr/amp/s/m.programme-tv.net/news/cinema/211658-nia-wilson-le-meurtre-de-cette-rappeuse-de-18-ans-suscite-lemotion-des-stars-sur-les-reseaux-video/amp/rub

 

Un tribunal du Michigan suggère que les femmes trans ne sont pas de vraies femmes
En 2015, Yvette Cormier, une femme du Michigan, a croisé une femme transgenre dans les vestiaires des femmes de sa salle de sport Planet Fitness. Elle s’est plainte auprès de la direction qu’un « homme », selon ses termes, n’avait rien à faire ici et la première réaction de la salle de sport a été d’annuler son adhésion pour « comportement inapproprié et perturbateur ». Apparemment, elle l’a mal pris et a décidé de poursuivre Planet Fitness en justice pour plus de 25 000 $ en dommages-intérêts, alléguant qu’elle avait subi une violation de sa vie privée, ainsi que de l’embarras, de l’humiliation, une grave détresse émotionnelle et une atteinte à sa réputation. La cour d’appel du Michigan a refusé d’utiliser le terme « transgenre » et a utilisé tout le long du procès « des hommes qui s’identifient comme des femmes », et a statué qu’Yvette Cormier avait un dossier juridique contre Planet Fitness qui tenait la route.
CLIQUE : 
http://health.freefrencharticles.com/index.php/2018/08/01/la-dcision-du-tribunal-du-michigan-suggre-que-les-femmes-trans-ne-sont-pas-des-femmes/

 

Scarlett Johansson ne jouera finalement pas le rôle transgenre du film Rub&Tug
L’actrice avait fait polémique après avoir annoncé son rôle en tant que transgenre dans le prochain film de Rupert Sanders. Elle avait été vivement critiquée par ce choix, et de nombreuses personnalités transgenres avait réagi, notamment Jamie Clayton et Faith Choyce, lui reprochant de voler un rôle à une communauté marginalisée. Scarlett Johansson a finalement choisi de se retirer et a affirmé être « reconnaissante que le débat autour de ce casting, quoique controversé, ait déclenché une discussion plus importante sur la représentation de la diversité au cinéma. »
CLIQUE : 
http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Scarlett-Johansson-abandonne-son-role-de-transgenre-dans-Rub–Tug

 

merlin_136346733_89898d8e-202c-4fd4-9718-886f42d9b2be-jumbo.jpg
Nick Briggs/BBC America

 

L’actrice Sandra Oh entre dans l’histoire avec sa nomination aux Emmy
L’actrice canadienne-coréenne Sandra Oh est la vedette de la série « Killing Eve » de la BBC America, où elle incarne Eve Polastri, une agente du M15 qui devient obsédée par la traque d’une assassine. Sandra Oh devient la première femme asiatique nominée aux Emmy Awards en tant que meilleure actrice principale d’une série dramatique. Elle veut célébrer cette victoire et affirme : « Je suis heureuse de mener le bal, parce que j’espère que l’année prochaine et l’année prochaine et l’année prochaine, nous [Américains d’origine asiatique] serons présents ».
CLIQUE : 
https://www.glamourparis.com/societe/news/articles/emmy-awards-2018-sandra-oh-nommee-pour-le-prix-de-la-meilleure-actrice-et-cest-genial/66438

 

Suppression de la TVA sur les produits hygiéniques féminins en Inde
Les autorités indiennes ont annoncé la suppression totale de la TVA de 12% sur 90 produits de bases, dont les serviettes hygiéniques. Les défenseurs des droits des femmes ainsi que des célébrités de Bollywood et une partie de la classe politique protestaient contre cette taxe controversée, jugée bien trop élevée pour des produits pourtant de première nécessité pour les femmes. En Inde, le pourcentage des femmes n’ayant pas accès à des protections hygiéniques est directement lié au nombre de femmes qui abandonnent leurs études, chiffre d’autant plus important dans les milieux ruraux.
CLIQUE : https://www.google.fr/amp/www.europe1.fr/international/inde-abandon-dune-taxe-controversee-sur-les-serviettes-hygieniques-3716459.amp

 

e9c60d365e3b4344940bbf59a62d6527_18.jpg
Alaa Badarneh/EPA-EFE

 

Ahed Tamimi, l’héroïne de la cause palestinienne, libérée de prison
La jeune femme a été libérée après avoir passé huit mois dans une prison israélienne pour avoir giflé deux soldats en décembre dernier dans son petit village de Nabi Saleh en Cisjordanie occupée. L’adolescente de 17 ans est depuis devenue une icône de la résistance à l’occupation israélienne. Elle affirme ne rien regretter et avoir énormément appris de son séjour en prison, et aimerait désormais étudier le droit et continuer d’exposer aux yeux du monde l’occupation israélienne.

CLIQUE : https://www.google.fr/amp/s/www.lexpress.fr/actualites/1/monde/apres-8-mois-dans-une-prison-israelienne-ahed-tamimi-ne-regrette-rien_2028540.amp.html

 

La marine américaine supprime l’interdiction des dreadlocks pour les femmes
Après l’armée de terre, les garde-côtes et l’armée de l’air, l’US Navy met enfin fin à son interdiction des dreadlocks. Auparavant, certaines femmes étaient obligées de cacher leurs cheveux sous une perruque ou devaient les défriser a l’aide de produits chimiques sinon elles risquaient d’être punies, et même de perdre leur emploi. La décision de mettre fin à cette règle a été prise par un groupe comprenant la maître de 1re classe Jacqualynn Leak, qui porte ses dreadlocks sous une perruque depuis 2014. Elle s’est battue contre cette interdiction grâce à des années de recherche sur les aspects culturels et sains des dreadlocks. La levée de l’interdiction implique également que d’autres coiffures seront autorisées pour les femmes, comme les chignons et les queues-de-cheval, à condition qu’elles n’interfèrent pas avec les besoins opérationnels ou de sécurité des marins.
CLIQUE : https://howi.tech/la-marine-leve-linterdiction-des-dreadlocks-pour-les-femmes/

 

1-3742
HO / PIX11 NEWS / AFP

 

Pétition pour l’abandon des poursuites contre Therese Patricia Okoumou, la « Lady of Liberty »
Cette américaine originaire de la République Démocratique du Congo a escaladé la statue de la Liberté à New York le Jour de l’Indépendance pour protester contre la politique anti-immigration ICE qui sépare des familles de migrants à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique. Therese Patricia Okoumou a cité la célèbre phrase de Michelle Obama en sortant du tribunal : « When they go low, we go high. (Quand ils s’enfoncent, nous nous élevons). I went as high as I could (Je suis allée aussi haut que j’ai pu) ». Lady Liberty va être jugée pour ses actions, et pourrait atterrir en prison pour de longs mois. Une pétition demande que toutes ses inculpations soient abandonnées, car elle ne faisait que dénoncer des actions inhumaines.
CLIQUE : https://campaigns.organizefor.org/petitions/tell-us-attorney-berman-drop-the-charges-against-therese-patricia-okoumou?just_launched=true

 

Juana Raymundo, une militante de la tribu maya Ixil, a été assassinée
Juana était une infirmière maya de 25 ans et militante pour les droits de l’homme. L’activiste a été torturée et assassinée à Nebaj, au Guatemala. Elle était membre du Comité de développement paysan (CODECA), un organisme de défense des droits des travailleurs agricoles ainsi que des droits des femmes et des enfants. Son assassinat n’est malheureusement pas un cas isolé, car partout dans le pays, des militants sociaux sont menacés, torturés et assassinés. En 2018, six membres de la CODECA ont été assassinés. Les Guatémaltèques dénoncent l’absence d’actions du gouvernement pour les protéger.
CLIQUE : https://www.frontlinedefenders.org/fr/case/killing-juana-raymundo

 

PELOTAGE INAPPROPRIÉ :

 

mel_b.jpg
Capture d’écran/Youtube

 

L’ancienne Spice Girl Mel B tripotée en direct à la télé
Une vidéo troublante de 2014 montrant Louis Walsh, l’ancien juge de X Factor UK, tripotant Mel B, fait le buzz 4 ans plus tard. La vidéo montre clairement le juge attrapant les fesses de Mel B, aux côtés de ses collègues Simon Cowell et Cheryl Cole. Quand elle a stoppé l’interview pour lui demander « pourquoi tu me pelotes les fesses ? », tout le monde en a ri et a évité sa question. Simon Cowell lui a même rétorqué qu’elle était “en sécurité », puisque Louis Walsh est gay. C’est triste que nous ayons encore à expliquer cela, mais peu importe votre orientation sexuelle, toucher une femme sans son consentement ce n’est pas acceptable !
CLIQUE : 
https://fr.news.yahoo.com/x-factor-quand-louis-walsh-121225763.html?guccounter=1

Justin Trudeau a peloté une journaliste il y a 18 ans
Un article de journal datant de l’an 2000 accusant Justin Trudeau d’avoir peloté une journaliste a refait surface récemment. Le premier ministre canadien, alors dépourvu de responsabilités politiques, s’était excusé le jour suivant pour son comportement et son acte très déplacé. Rosa Knight, la victime, confirme les faits, mais précise bien qu’elle n’a pas donné suite à cet incident à l’époque et qu’elle ne compte pas plus le faire aujourd’hui, et ajoute « le débat, s’il continue, se poursuivra sans moi. »
CLIQUE :
https://www.google.fr/amp/s/m.20minutes.fr/amp/a/2303847

 

7872663_4e8d27c4-adf5-11e8-8010-2a80f23ffc3e-1_940x500.jpg
AFP

 

Ariana Grande pelotée par un pasteur aux funérailles d’Aretha Franklin
Lors de l’émouvant hommage rendu à la « Reine de la soul » Aretha Franklin, la jeune pop star Ariana Grande s’est fait peloter par l’évêque Charles Ellis, qui accueillait les funérailles. Ariana Grande a interprété le classique d’Aretha, A Natural Woman, tout en se faisant reluquer par Bill Clinton assis au premier rang. Après sa prestation, l’évêque l’a prise par la taille pour la féliciter, resserrant alors sa main sur les côtes de la jeune femme jusqu’à sa poitrine. Cette scène a provoqué une polémique sur les réseaux, et Charles Ellis a dû présenter ses excuses, reconnaissant qu’il avait « peut-être dépassé les bornes ».
CLIQUE : 
https://www.20minutes.fr/arts-stars/culture/2329155-20180901-video-funerailles-aretha-franklin-eveque-mains-baladeuses-excuse-aupres-ariana-grande

 

IRAN :

 

gettyimages-983849848.jpg
ATTA KENARE/AFP/Getty Images

 

Après 37 ans d’interdiction, les Iraniennes sont autorisées à entrer dans un stade
Depuis 1981, les femmes sont interdites d’accès aux stades et à toutes sortes de manifestations sportives. Apparemment, ce serait pour les protéger des hommes qui jurent… Elles peuvent être arrêtées, condamnées à des amendes et même emprisonnées si elles tentent d’assister à un match sportif exclusivement masculin. A l’occasion de la Coupe du Monde et pour la première fois depuis près de 40 ans, les femmes ont reçu un permis « unique » et ont pu assister à un match de football dans un stade iranien. Espérons que cela incitera le gouvernement à lever l’interdiction pour de bon.
CLIQUE :
https://www.nouvelobs.com/sport/coupe-du-monde-2018/20180621.OBS8547/coupe-du-monde-les-femmes-iraniennes-au-stade-une-premiere-depuis-40-ans.html

 

Une militante condamnée illégalement pour espionnage
Nasrin Sotoudeh, une militante des droits de l’homme de 55 ans, a été arrêtée en juin car elle était accusée d’espionnage. Cependant, aucune accusation officielle n’a été retenue et elle est d’ailleurs officiellement poursuivie pour « propagande contre le système ». Ses avocats affirment que sa peine de prison de 5 ans n’a été appliquée seulement après qu’elle ait défendu les femmes qui manifestent contre le port obligatoire du voile et crient à l’injustice. De plus, elle serait emprisonnée illégalement car elle aurait dû avoir droit à une remise en liberté sous caution en attendant son procès en rappel.
CLIQUE : 
https://www.lorientlejour.com/article/1130133/iran-les-avocats-dune-militante-condamnee-pour-espionnage-fustigent-un-verdict-illegal.html

 

MAIN-19-YEAR-OLD-IRANIAN-GIRL-ARRESTED-FOR-DANCING-ON-INSTAGRAM.jpg
Capture d’écran/Instagram

 

Une adolescente iranienne arrêtée pour avoir dansé sur Instagram
Maedeh Hojabri est une gymnaste iranienne de 18 ans qui aime poster des vidéos d’elle qui danse et fait du playback sur de la pop et du rap. Malheureusement, en Iran, il est interdit aux femmes de danser devant des hommes en dehors de leur famille et elles sont tenues de porter un hijab en public. Maedeh Hojabri a été arrêtée et son compte Instagram a été fermé par les autorités, mais elle a été libérée sous caution. Son histoire a enragé Twitter, et les gens ont utilisé un hashtag qui peut se traduire par #dancing_isn’t_a_crime en signe de solidarité.

CLIQUE: http://www.leparisien.fr/laparisienne/actualites/societe/iran-maedeh-hojabri-18-ans-arretee-pour-avoir-danse-sur-instagram-10-07-2018-7814511.php

 

Des Iraniennes filment les abus qu’elles subissent si elles ne portent pas le voile réglementaire
Après la campagne « White Wednesdays » qui incitait les femmes iraniennes à porter un voile blanc le mercredi pour protester le voile obligatoire, les femmes se rassemblent désormais sous le hashtag #MyCameraIsMyWeapon (ma caméra est mon arme) pour exposer publiquement les comportements agressifs qu’elles subissent si elles ne portent pas la tenue réglementaire. Notamment, dans une des vidéos, une jeune Iranienne se faire traiter de « femme sans honneur » et de « pute », et une autre se fait violenter par la police pour quelques mèches dépassant de son voile. Grâce à ce hashtag, elles espèrent obtenir du soutien pour faire avancer les mœurs de leur pays.
CLIQUE : http://www.lefigaro.fr/international/2018/08/16/01003-20180816ARTFIG00063-avec-mycameraismyweapon-les-iraniennes-protestent-contre-le-port-du-voile-obligatoire.php

 

RUBRIQUE NECROLOGIQUE :

 

7854714_e1067a46-a167-11e8-8eff-458535dd7d4d-1_940x500.jpg
Getty Images

 

Aretha Franklin
La « Lady Soul » est morte, à l’âge de 76 ans, d’un cancer du pancréas. Aretha Franklin était reconnue comme la reine de la soul et était devenue en 1987 la première femme à intégrer le Rock and Roll Hall of Fame. Elle s’est battue pour le droit des femmes et le mouvement des droits civiques et avait fait de Respect un hymne international. Elle aura au total enregistré 42 albums studio et vendu 75 millions de disques, reçu 18 Grammy Awards, un astéroïde nommé en son honneur, et fut récompensée de la médaille présidentielle de la Liberté, la plus haute décoration civile américaine.
CLIQUE : https://www.huffingtonpost.fr/2018/08/16/aretha-franklin-est-morte-deces-de-la-reine-de-la-soul_a_23501262/

 

merlin_141475623_5174d025-ef09-4cb2-9f69-390c52123552-jumbo.jpg
Virginia Blaisdell

 

Angela Bowen
La danseuse noire queer et activiste Angela Bowen est décédée à l’âge de 82 ans le 12 juillet à Long Beach, en Californie. Selon sa femme, elle était atteinte de la maladie d’Alzheimer depuis un bon moment. Angela Bowen avait fondé sa propre école de danse dans les années 1960 avec son mari de l’époque, Ken Peters. Elle a été professeur de danse, érudite et militante des droits de l’homme.
CLIQUE : 
https://www.google.fr/amp/s/www.nytimes.com/2018/07/22/obituaries/angela-bowen-dies.amp.html

 

AOUT

 

Des adultes menacent une fille transgenre de 12 ans sur internet
Le groupe Facebook des parents d’élèves de l’école publique Achille a été le théâtre d’une transphobie effrayante. Maddie, une élève transgenre, avait l’habitude d’utiliser les toilettes du personnel pour éviter tout conflit. Lorsque l’école a rouvert cette année, on ne lui a rien indiqué et elle est donc allée aux toilettes des filles. Un parent l’a découvert, et c’est là que les ennuis ont commencé. Sur le groupe Facebook de l’école, des adultes ont lancé des menaces et des commentaires haineux à Maddie, 12 ans, l’ont appelée « ça », « chose » et « asticot à moitié cuit », dit qu’elle devrait être mutilée et annoncé que « la saison de chasse est ouverte ». Après avoir lu ces affreux commentaires, l’école a décidé d’annuler tous les cours pendant deux jours.
CLIQUE :
 https://www.komitid.fr/2018/08/14/une-ville-doklahoma-ferme-ses-ecoles-pour-proteger-une-petite-fille-trans-menacee-par-des-parents/

 

methode-sundaytimes-prod-web-bin-96a08afc-a2dc-11e8-a5b5-ff7db6a467c1.jpg
RAY WELLS

Les urinoirs de rue à Paris font polémique
Dans la capitale, des urinoirs éco friendly ont été disposés sur le trottoir dans différents quartiers. Appelés Uritrottoir et signés par l’agence de design nantaise Faltazi, ils récupèrent l’urine sur une matière sèche qui est ensuite compostée, puis utilisée pour faire pousser des fleurs. Ces uritrottoirs ont suscité des réactions mitigées pour plusieurs raisons. La première est un problème d’intimité : disposés sur le trottoir, ils sont à la vue de tous les passants. D’autre part, cela ne fait que renforcer l’habilité des hommes à pouvoir se soulager partout, tandis que les femmes, elles, en sont toujours réduites à se retenir.
CLIQUE : http://www.madmoizelle.com/urinoir-ecolo-paris-948004

 

880x495_cmsv2_306865c5-4e69-5478-a739-be9dc268e3ba-3292806.jpg
Reuters

 

Serena Williams joue son premier match de l’US Open en tutu
Lors de son match à Roland-Garros en mai dernier, Serena Williams provoqua un débat autour de sa combinaison. Le président de la Fédération française s’était offusqué de cette tenue, ajoutant qu’il n’acceptera plus la combinaison de la joueuse, car « il faut respecter le lieu et l’endroit ». Pourtant, conçue par Nike spécialement pour Serena, cette combinaison lui permettait d’éviter les caillots sanguins et les complications médicales. Pour répondre à cette polémique, la joueuse a joué son premier match de l’US Open en tutu, dessiné cette fois-ci par Virgil Abloh. Serena Williams a précisé : « Il incarne vraiment ce que je dis toujours : qu’on peut être belle et forte à la fois ».
CLIQUE : https://www.francetvinfo.fr/sports/tennis/roland-garros/apres-la-combinaison-noire-serena-williams-joue-son-premier-match-de-l-us-open-en-tutu_2915913.html

 

(1) Win McNamee/Getty Images

 

Laisser un commentaire