GAMINE – LA BOUM ARTISTIQUE ET MILITANTE

Si vous voulez commencer l’année du bon pied et vous amuser comme des gamines, rendez-vous samedi 13 au Pavillon des Canaux. Art, musique et associations engagées, les portes s’ouvrent à 20h et c’est gratuit ! En attendant de les rencontrer, découvrez Gamine, le nouveau collectif parisien de Djettes prêtes à vous faire danser.

 

Qui est Gamine ?

Gamine est un collectif de trois personnes, Anastasia (dj SOEUR), Serena (dj CocoDisko) et Joanna. Serena et Anastasia co-animent une émission radio ensemble sur Radio Néo, qui se nomme La Cabine et qui traite de la Club Culture. On est toutes les trois passionnées par le monde de la nuit et on voulait monter nos propres soirées avec une dimension féministe, pour pallier un peu le manque de meufs et de personnes « non mecs cis » dans la nuit à Paris.

 

Pourquoi « Gamine », qui est un terme à connotation négative ?

On a décidé de s’appeler Gamine afin de se réapproprier les dénominations négatives patriarcales qu’on peut entendre au cours de nos vies, qui sont insultantes et infantilisantes pour les femmes, et d’en faire quelque chose de « positif ». Comme le dit la description de notre collectif, les gamines et autres pisseuses investissent le dancefloor pour vous montrer qu’elles sont fortes et qu’elles ont le pouvoir !

 

À quoi doit-on s’attendre pour cette première soirée ?

Beaucoup de stands, des illustratrices et créatrices (I Love Maki, LEA SOUMALI, INGRID FEY), du maquillage, un dressing pour se déguiser et se « draguiser », La tatoueuse Mother of Medusa, l’association KÂLÎ (propose un accompagnement aux femmes étrangères subissant, ou ayant subi, une situation de violences et/ou de vulnérabilité en raison de leur sexe), l’association A Nous La Nuit (association de sensibilisation aux discriminations liées au genre et aux sexualités la nuit, dans l’espace urbain), et quatre dj set pour enflammer le dancefloor toute la nuit : Cocodisko, Soeur, Nightivities et Elias_3O8.

 

Plus d’infos : facebook.com/events/GAMINE

Laisser un commentaire