CLICKING : AUTOMNE HIVER 2017

Le Clicking est un zapping à cliquer où l’on vous sert les infos les plus importantes du mois. Ce mois-ci dans le Clicking : toutes les News que vous avez peut-être raté de octobre à décembre, dû à toutes les révélations d’harcèlement et agressions sexuelles.

 

Après Bill Cosby, on a vu naître le début d’une révolution. En effet, il est difficile de passer à côté du mouvement de révolte représenté par Harvey Weinstein. Accusé par bien des actrices de harcèlement sexuel le mois dernier, ce n’était que le début du pointage du doigt parmi les célébrités. On retrouve, entre autres, sur la liste, Kevin Spacey ou Terry Richardson avec qui Condé Nast, le groupe d’édition presse de Vogue, a enfin décidé d’arrêter de travailler.

Les victimes d’agressions sexuelles se sont retrouvées autour de différents hashtag, comme #BalanceTonPorc en France,#3ilaka_moukabel_wazifa en Arabie saoudite, ou plus simplement #MeToo a l’international. On y retrouve des témoignages de femmes comme d’hommes, victimes de ce phénomène.

 

 

OCTOBRE

Le concept de la démocratie sous-entend l’idée de la laïcité. Malheureusement, particulièrement depuis l’instauration de Trump au pouvoir, la frontière entre l’Église et l’État commence petit à petit à se brouiller. Dans sa lutte incessante pour effacer les progrès d’Obama, le dernier président des États Unis s’attaque à nouveau aux droits des femmes. Grâce à Obama, les entreprises étaient obligées de prendre en charge la contraception de leurs employées. Aujourd’hui, elles peuvent leur refuser « pour des raisons morales ou religieuses ».
Les États-Unis sont une entité majoritairement catholique. Le mouvement pro-life y est donc très présent et le sujet du corps féminin y est majoritairement discuté par les hommes. Cette mesure, rappelant le Moyen Âge, est la preuve que les États Unis sont définitivement en marche arrière.
CLIQUE : femina.ch/societe/sante/donald-trump-limite-acces-pilule-contraception-loi-obamacare-handsoffmybc

 

Les footballeuses de l’équipe Norvégienne sont désormais parmi les rares équipes professionnelles à être payées aussi bien que leurs homologues masculins, qui ont accepté de baisser leur salaire pour rééquilibrer les montants.
CLIQUE : ouest-france.fr/sport/football-les-joueuses-de-la-norvege-toucheront-le-meme-salaire-que-les-hommes

 

Amy aura bientôt sa comédie musicale ! Mitch Winehouse a exprimé le désir de monter une comédie musicale retraçant la vie de sa fille. Il avait déjà ouvert la Amy Winehouse fondation avec sa femme pour venir en aide aux aides aux jeunes ayant des problèmes d’addiction.
CLIQUE : lexpress.fr/culture/amy-winehouse-bientot-une-comedie-musicale-sur-sa-vie

 

 

NOVEMBRE

L’affaire Cyntoia Brown date de 2004. L’adolescente de 16 ans a été condamnée à vie pour avoir tué son agresseur, suite au trafic sexuel dont elle était victime. Ce procès avait permis de changer la loi de son état où les mineurs ne sont désormais plus considérés coupables de prostitution. Pourtant Cyntoia, aujourd’hui diplômée et âgée de 29 ans, n’a pas bénéficié de la nouvelle mesure. Si le sujet a refait surface grâce à Fox17, c’est surtout aux célébrités comme Rihanna ou Cara Delevingne que l’on doit l’indignation du grand public. En demandant à ses avocats de prendre en charge son dossier, Kim K est sûrement une des dernières chances de Cyntoia de ne pas mourir en prison.
CLIQUE : parismatch.com/Actu/Faits-divers/Pour-s-etre-defendue-Cyntoia-Brown-esclave-sexuelle-passe-sa-vie-en-prison

 

Une autre image pour les livres d’histoire, cette dame qui montre son majeur à un cortège de Trump, de retour des terrains de golf. La photo de Juli Briskman a rapidement fait le tour d’Internet et la cycliste a perdu son job à la suite de l’incident. Elle a en revanche reçu le support d’Internet et a récolté 70k grâce à une cagnotte ouverte pour elle et a reçu une nouvelle proposition de poste.
CLIQUE : usatoday.com/story/2017/11/14/woman-fired-giving-trump-finger-gets-donations-and-job-offer-porn-company/

 

La situation politique des États-Unis n’a pas que du mauvais. Les opposants au gouvernement se rassemblent autour de petites victoires. Par exemple, les villes de Charlotte et Atlanta accueillent toutes deux des maires Africaine-Américaines.
La lutte LGBT commence également à trouver sa place avec l’élection de la chanteuse de heavy métal Danica Roem à l’assemblée de Virginie et de l’Africaine-américaine Andrea Jenkins, au conseil municipal de Minneapolis, toutes deux transgenres.
CLIQUE : independent.co.uk/news/americas/andrea-jenkins-first-black-transgender-woman-elected-lgbt-history-minneapolis-city-council

 

Le 7 novembre, la même semaine que Trans Awarness Week, l’Australie a enfin dit oui au mariage gay.
CLIQUE : express.fr/actualite/l-australie-adopte-a-son-tour-la-loi-sur-le-mariage-gay

 

 

Wes Goodman est un législateur républicain de l’Ohio aux États Unis. Sur twitter, il se présente en tant que « Christian. American. Conservative. Republican. Husband ». Fier de ses vertus de famille qu’il dit partager avec sa femme, il est évidemment contre l’égalité LGBT et les droits de la femme. En novembre dernier, il a donné sa démission après avoir été surpris en pleine relation sexuelle avec un homme, dans son bureau ! Il avait déjà été questionné quand une trentaine de jeunes hommes entre 18 et 25 ans l’avaient accusé de leur avoir demander des « nudes ». Wes Goodman avait affirmé que ces accusations n’étaient que rumeurs et mensonges.
CLIQUE : bfmtv.com/international/un-legislateur-americain-anti-homosexualite-surpris-en-plein-rapport-sexuel-avec-un-autre-homme

 

DÉCEMBRE

Facebook a décidé de censurer le mouvement #MeToo en bannissant les comptes exprimant leur mécontentement à travers des phrases type « men are trash ». Étrangement les militantes ne peuvent pas se défendre des imbéciles qui s’en prennent à elle en utilisant insultes et mots dérogatoires, jusqu’au n-word. En effet, les « hommes blancs » sont listés comme un groupe protégé par le site, aux dépens de l’égalité et du progrès.
CLIQUE : thedailybeast.com/women-are-getting-banned-from-facebook-for-calling-men-scum

 

Au Salvadore, Teodora Vasquez a été condamnée à 30 ans de prison. Dans ce petit pays d’Amérique latine, l’avortement est interdit et toute suspicion est condamnation, aux dépens de la santé de la mère, du consentement lors du rapport ou même de la science. En 2007, elle a fait une fausse couche et a été accusée de meurtre. En 2017, après avoir passé 10 ans en prison, elle a fait appel mais en vain. Elle fait partie des 27 femmes enfermées pour « avortement », servant une peine pouvant aller jusqu’à 35 ans.
CLIQUE : planning-familial.org/actualites/liberez-teodora-vasquez-condamnee-30-ans-de-prison-pour-une-fausse-couche

 

Crédit photo : Brendan Smialowski/ Lukas Coch

Laisser un commentaire